cuisine_zero_dechet

Cuisine zéro déchet : les bonnes pratiques à adopter

Lifestyle / 20.02.2020
BUDDY Created with Sketch.

Saviez-vous que chaque année, une personne produit environ 390 kg de déchets ? Un chiffre alarmant qui nous encourage aujourd’hui à agir pour préserver l’environnement. Le “zéro déchet” s'inscrit dans une démarche responsable qui vise à réduire, réutiliser, recycler ou composter les déchets.

Changer nos habitudes de consommation peut paraître très difficile, mais l’idée n’est pas de devenir Monsieur ou Madame Parfait. Si chacun fait un effort quotidien à son niveau pour éviter le gaspillage en cuisine, quel que soit ce geste, il participe à réduire les déchets pour la planète. Vous souhaitez vous initier à la cuisine zéro déchet, mais vous ne savez pas par où commencer ? Nous avons regroupé des astuces anti-gaspi par catégorie pour vous aider à faire le tri et prioriser. 

 

On adopte l’esprit zéro déchet pour faire les courses

Avant toute chose, lorsqu’on s’apprête à faire des courses, on essaie de préparer les menus à l’avance et on y va le ventre plein. Cela permet de passer directement dans les rayons qui nous intéressent et ça nous évite d’acheter des aliments en fonction de ce que nous dicte notre estomac. On privilégie les aliments bruts aux plats préparés et on se tourne au maximum vers des aliments en vrac

De simples petits réflexes permettent ensuite de limiter la production de déchets. Vous pouvez, par exemple, amener vos propres contenants tels que des bocaux en verre, des tot-bags ou encore des sacs alimentaires déjà utilisés lors de précédentes courses. Si vous le pouvez, dirigez-vous vers les petites surfaces marchandes, les marchés de producteurs, les AMAP et d’autres associations qui soutiennent le circuit court et le zéro déchet.

 

On favorise les accessoires zéro déchet en cuisine

Très polluant lors de sa fabrication, le contact du plastique avec la chaleur le rend également nocif. On essaie plutôt de se tourner vers des matériaux comme le bois, le verre ou l’inox, plus sains, écologiques et relativement solides. Vous cherchez une alternative zéro déchet pour remplacer le cellophane ? Pensez aux couvercles ajustables lavables. 

Côté apéritif, on oublie les produits à usage unique et on investit dans des pics ou des fourchettes réutilisables et des pailles en inox. Besoin de vous essuyer les mains ou la bouche ? Entre le sopalin et les serviettes en papier, la poubelle a vite fait de se remplir. Pour éviter le gaspillage de papier, et au passage, préserver les arbres de la planète, on pense au tablier de cuisine et aux serviettes en tissu. 

Pour boire de façon responsable, il existe des bouteilles et gourdes en verre. Vous pouvez également purifier l’eau du robinet grâce à des carafes filtrantes. Quant aux produits ménagers, on peut remplacer l’éponge traditionnelle par une éponge tawashi, on fabrique son produit vaisselle soi-même et on privilégie le savon de Marseille (le vrai) pour les mains plutôt que les gels lavants.

 

Cuisine anti-gaspi, on surveille sa consommation d'énergie

Changer les habitudes en cuisine, c’est également faire attention à la manière dont on se sert du robinet et de l’électroménager. Si on peut, on limite l’utilisation du four ou du moins on essaie ne pas le faire tourner dans le vide. Profitez-en également pour y faire mijoter plusieurs préparations en même temps.

Envie d’une infusion ? Essayez de remplir la bouilloire avec le juste volume d’eau. Vous vivez seule ? Préférez la râpe et la mandoline manuelles plutôt qu’un ustensile électrique. Quant aux poêles et aux casseroles, couvrez-les afin d’accélérer la cuisson et limiter le gaspillage d’énergie. 

 

Cuisine zéro déchet, on diminue la consommation d’eau

Le lave-vaisselle peut s’avérer plus économique que le nettoyage à la main si l’on ne fait pas attention. On essaie alors de limiter le gaspillage d’eau en remplissant d’abord le bac de l’évier au lieu de laisser l’eau couler pendant le lavage. On savonne l’ensemble et on rince tout ensuite. Votre vaisselle est très sale ? Laissez-la tremper un moment avant afin de faciliter le lavage. 

En ce qui concerne les fruits et légumes, si vous consommez bio, vous pourrez vous contenter de les frotter avec une brosse pour éviter de les rincer à l’eau claire. Si cela s’avère tout de même indispensable, vous pouvez remplir un petit saladier pour tout rincer en même temps. Vous venez de préparer une salade ? Réservez l’eau de rinçage pour arroser les plantes.

 

On évite le gaspillage au maximum

Chaque année, 10 millions de tonnes d’aliments consommables sont gaspillés en France. Surveiller les dates limites de consommation (DLC) peut être une première étape pour s’inscrire dans une démarche zéro déchet. On essaie aussi au maximum de recycler les restes dans des quiches et des cakes qui n’en seront pas moins succulents. 

Le zéro déchet en cuisine suggère également la maîtrise des quantités. Rien de mieux que le fait maison pour s’y tenir. En prime, on en prépare plus en mode “batch cooking” et on congèle le trop plein. En ce qui concerne les tisanes, le thé ou le café, on les préfère en vrac.

L’avantage des fruits et des légumes bio, c’est qu’on peut profiter de toutes les bonnes vitamines contenues dans la peau (car absence de pesticides). Cela signifie également moins d’épluchures à jeter. Et si on ne souhaite pas consommer la peau, on la recycle en fabriquant du compost. On peut même cuisiner les épluchures ! En zeste dans une préparation culinaire, en infusion, à la poêle ou même en gratin, il existe de nombreuses recettes anti-gaspi pour se régaler avec ces restes. 

 

Cette liste d’astuces zéro déchet devrait vous permettre de vous éclairer sur ce que vous pouvez faire pour adopter une démarche plus responsable. Pourquoi ne pas en sélectionner une première que vous testerez sur plusieurs semaines et, si vous vous sentez d’en ajouter une (voire plusieurs) par la suite, foncez !

Partager