reussir_ses_photos_culinaires

Comment réussir ses photos culinaires ?

Lifestyle / 22.05.2020
BUDDY Created with Sketch.

Vous venez de concocter une délicieuse recette sucrée ou salée et vous aimeriez immortaliser cette création ? Vous vous demandez comment mettre en valeur vos aliments et sublimer vos photos ?

 Mathilde Raoult, styliste culinaire professionnelle qui travaille avec Le Pain des Fleurs, partage avec vous 7 conseils pour réussir vos photos culinaires à tous les coups.

 

7 conseils pour une photo culinaire réussie 

 

1/ Soigner l’éclairage 

La lumière est très importante dans la photo. Il est donc fortement recommandé de shooter les préparations culinaires en journée. On opte soit pour une lumière naturelle près d’une fenêtre soit pour un éclairage artificiel si la lumière du jour a besoin d’être appuyée. Mathilde travaille uniquement avec la lumière naturelle. Les zones d’ombres trop contrastées dues à un ensoleillement intense sont également à proscrire. La lumière doit être douce afin de réaliser de jolies photos. 

 

2/ Opter pour le bon cadrage

Le rendu de la photo dépend également du cadrage. On retrouve souvent des photographies culinaires prises de haut (cadrage en plongée). Adapté aux compositions sans relief, le résultat est très alléchant. On peut également cadrer la photo en inclinant légèrement l’appareil (angle de 45° environ) pour faire ressortir différents volumes. L’arrière-plan visible doit alors être travaillé et épuré afin que l’attention reste focalisée sur le produit. Le choix de l’objectif est aussi important en fonction du rendu souhaité, avec ou sans flou d’arrière-plan.

 

cadrage_photo_culinaire
Cadrage en plongée

 

3/ La composition de l’image

Il existe des règles de composition simples et applicables qui aident à bien cadrer les photos. Ces règles font référence à la manière dont vous arrangez les éléments pour obtenir le meilleur résultat visuel. Par exemple, on peut retenir la « règle des tiers », dans laquelle il s’agit de découper l’image en 9 en imaginant des lignes verticales et horizontales (comme pour un morpion), de placer les éléments principaux de la scène aux intersections et le long des deux lignes verticales. 

 

4/ Penser au stylisme 

Réfléchissez au rendu que vous souhaitez obtenir. Voulez-vous créer une atmosphère rustique ? Moderne ? Colorée ? Le choix du support (table en bois, marbre, béton…) va permettre de poser les bases de l’ambiance globale de la scène. On peut également utiliser ou non des accessoires complémentaires pour habiller l’image (vaisselle, nappe, fleurs, aliments, planche à découper…). 

photo_culinaire_tartine_craquante
Support en bois avec un effet flou d'arrière plan

 

5/ Jouer sur les couleurs

L’association des couleurs doit être pensée en amont afin de créer une certaine harmonie dans le tableau. Vous pouvez vous aider du cercle chromatique pour jouer avec les couleurs complémentaires ou bien, si vous préférez, partir sur un monochrome.

 

6/ Respecter les proportions

Par exemple, la taille de la cuillère que vous allez utiliser doit être proportionnelle au bol choisi. Il ne doit pas y avoir de grosse différence de taille, car cela perturberait l’œil.

 

7/ Choisir des produits frais qui donnent envie

Une belle photo culinaire doit mettre l’eau à la bouche au premier coup d’œil. Le choix des aliments est donc très important. Très souvent on a envie de fraîcheur ! Les fruits et légumes ont une meilleure tenue s’ils sont frais. Les plantes aromatiques fraîches donnent du peps au sujet. Etc. 

 

Le métier de styliste culinaire en quelques questions

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le métier de styliste culinaire ?

Le métier de styliste culinaire consiste à raconter une histoire gourmande autour d’un produit, d’un plat, afin de donner envie aux lecteurs/consommateurs de manger ce qu’il y a sur le visuel.

 

Depuis combien de temps exercez-vous cette profession ? 

Je me suis lancée il y a 5 ans.

 

Comment vous est venue cette idée de métier ? 

J’étais Directrice artistique junior dans une agence de communication. En parallèle, j’ai monté mon blog de cuisine par passion, pour le partage. Au fur et à mesure du temps, j’ai eu des demandes pour des projets professionnels dans ce domaine et j’ai fini par me lancer !

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus ?

Tout ! J’aime recevoir un mail d’un client avec un nouveau projet, passer du temps dans les recherches d’ambiances et de stylisme, imaginer la recette qui saura mettre en valeur le produit, la mettre en scène… J’aime absolument tout dans ce métier ! 

 

Comment trouvez-vous l’inspiration pour réaliser vos mises en scène ? Et à quel moment « savez-vous » qu’elles sont prêtes à être shootées ? 

Dans l’idéal, je m’inspire des saisons. Je vais également beaucoup sur Pinterest pour chercher des inspirations pour les compositions d’image. Livres de recettes, magazines, etc. Tout est prêt une fois que l’image dans mon objectif est équilibrée, que les couleurs se répondent avec harmonie. L’image doit être correctement composée. 

 

Focus, prise de vue en plongée, objectif incliné… Quel est le meilleur angle pour mettre les produits en valeur ?

Tout dépend de la recette. Par exemple si la recette se trouve dans une verrine, la prise de vue adéquate sera celle de la demi-plongée pour avoir un maximum de détail au niveau des couches qui la compose. Une prise de vue en flat lay correspondra bien à une recette de tarte, de pizza, etc. Il faut s’adapter en fonction du sujet de la photo.

 

Merci Mathilde pour ces précieux conseils.

Partager Facebook Twitter