wutao_activite_bien_etre

Le wutao, une pratique qui fête ses 20 ans

Lifestyle / 18.03.2020
BUDDY Created with Sketch.

Le Wutao est un art corporel basé sur le mouvement énergétique et la danse au service de l’écologie corporelle.

Créé par Imanou Risselard et Pol Charoy dans le début des années 2000, le Wutao est l’association de deux mots. Wu qui signifie danse, éveil et tao, la voie.
Autrement dit, éveiller l’amour de son corps par la danse. Tout comme notre marque Le Pain des Fleurs, le Wutao fête ses 20 ans cette année. L’occasion idéale de remettre sur le devant de la scène cette pratique qui partage nos valeurs du bien-être personnel. Qu’est-ce que c’est exactement ? Quels sont ses bienfaits ? Et qui peut le pratiquer ? Céline Laly, professeur formatrice à la Wutao School, répond à toutes ces questions dans une courte interview.

 

Qu’entend-on par « pratiquer l’écologie corporelle » ?

L’écologie corporelle consiste à considérer notre propre Terre intérieure, notre « corporalité » faite de sensations physiques, organiques, physiologiques, d’émotions, de sentiments, de pensées (pas de pensée sans la chimie du cerveau), avec respect et tendresse. Elle nous invite à porter un regard d’amour sur nous-mêmes, de la même façon que nous souhaitons le faire avec la Terre que nous habitons. Si nous appliquons les principes de la permaculture à notre corps, nous pouvons nous demander, par exemple, comment nous écoutons nos rythmes divers et particuliers, selon les saisons, les saisons de notre vie. Un proverbe taoïste dit : « on ne tire pas sur un brin d’herbe pour le faire pousser ». C’est complètement applicable en permaculture, mais aussi dans un rapport écologique à notre « corporel ». Considérons et donnons-nous le temps dont nous avons besoin pour apprendre, intégrer, transformer, trier, agir… 

L’écologie corporelle s’entend aussi dans le champ social et sociétal. Comment nous enrichissons-nous les un.e.s des autres ? Comment accueillons-nous et valorisons-nous notre biodiversité humaine ? Comment agissons-nous pour qu’elle soit vivante dans notre environnement ? Et de quelle façon fleurissons-nous, dans toutes les dimensions de notre être… physique, affectif, culturel, artistique, économique, social ? Comment récoltons-nous ? Comment nous offrons-nous du repos ? Pas de façon machinale, en « exécutant » des conseils, des programmes, mais bien en nous « éveillant » dans notre sensorialité, dans notre sensibilité et donc dans notre intelligence.

Nous avons constaté que les militant.es écologistes sont parfois les premier.es à délaisser ou maltraiter leurs corporalités. Et pour nous, l’écologie corporelle est vraiment un sujet politique désormais. Nous pouvons, de façon inconsciente, à l’insu de nous-mêmes, reproduire une « exploitation » de notre corps, celle même que nous voyons sur la terre, les forêts, les animaux, des groupes humains, le ventre des femmes, etc. Que ce soit pour une performance sportive, pour « travailler » plus longtemps, pour une représentation artistique et même pour une « performance méditative ». Nous pensons donc qu’il est urgent de défaire cette imprégnation dans une pratique corporelle globale et c’est ce que le Wutao offre comme chemin.

wutao

 

Quels sont les bienfaits du Wutao ? 

Les bienfaits du Wutao sont nombreux tant pour le physique que pour le mental. C’est une pratique qui aide à explorer et enrichir toutes les dimensions de notre être. En axant la pratique sur le souffle et la libération du mouvement ondulatoire de la colonne vertébrale, le Wutao favorise également une bonne circulation de l’énergie vitale dans l’organisme. C’est une excellente activité pour faire le vide dans sa tête et retrouver la pleine capacité de concentration. Le Wutao permet en outre de soulager les maux de dos en améliorant la posture et aide à se tonifier et s’assouplir en douceur. 

Cela dit, c’est tout et rien à la fois. Comme toute pratique artistique, c’est le plaisir même d’accomplir, de peindre, de chanter qui apporte des bienfaits. Le plaisir d’évoluer, de se réaliser… Nous aimons aussi prendre cette comparaison : faire l’amour a des effets thérapeutiques prouvés scientifiquement. Pour autant, si on commence à faire l’amour pour ses effets thérapeutiques, on passe à côté de l’expérience, de la rencontre, de la transcendance même… de la beauté de l’activité en somme.

 

À qui s’adresse cette activité bien-être ?

Le Wutao est un chemin, une voie, un art en soi. Il est accessible à toute personne, femme ou homme, quel que soit son âge, sa morphologie, ses prédispositions corporelles, qui ressent profondément l’envie et l’aspiration pour se connaître et évoluer. En outre, le Wutao se décline en différentes variations qui visent chacune à approfondir la connaissance de son corps de manières différentes (Wutao assis, Wutao debout, Wutao au sol, Wutao au cœur de la méditation ou encore au cœur du stretch). Elles permettent ainsi à chacun d’adapter sa pratique en fonction de ses besoins.

 

Qu’est-ce que cette pratique vous a apporté dans votre vie ?

J’ai découvert le Wutao alors que j’approchais de la trentaine, et que j’étais en crise de sens dans ma vie professionnelle et personnelle. J’étais alors enceinte de mon fils. En pratiquant le Wutao, je me suis reconnectée à moi-même, à mes aspirations essentielles, également à ma sensibilité que j’avais barricadée. Cela m’a apporté plus de force pour faire des choix de vie entiers, pour oser : déménager, quitter, dire oui à des opportunités, créer, changer de profession… Et je m’y suis consacrée totalement ! Puisque je suis maintenant enseignante, formatrice et chargée du développement du Wutao.

 

Pourquoi avez-vous décidé de l’enseigner ?

Ce fut une évidence. C’est un cycle de transmission naturel. Redonner ce que j’avais reçu et continue à recevoir…

 

Merci, Céline, pour ce témoignage fort inspirant. Vous souhaitez en apprendre encore davantage sur le Wutao et/ou vous initier à cette pratique ? Nous vous invitons à vous rendre directement sur le site wutao.fr.
 

wutao.fr
Partager