etre-bien-avec-soi-meme

Comment être bien avec soi-même ?

Lifestyle / 16.09.2019
BUDDY Created with Sketch.

Quelles sont les clés pour être bien avec soi-même ?

Conditionnées depuis la naissance pour répondre aux attentes de la société, nous sommes de plus en plus à avoir la sensation de devenir spectateur de notre propre existence. Mais il n’est jamais trop tard pour reprendre sa vie en main, se libérer des barrières mentales et trouver la liberté intérieure. Existe-t-il une recette pour se repositionner sur le chemin du bonheur et être épanouie ? Comment être bien avec soi-même ?

 

Se respecter soi-même

Quel que soit le pays dans lequel on se trouve, il est d’usage de se conformer aux lois, aux coutumes et de respecter les personnes qui y habitent. Mais qu’est-ce que cela signifie au juste “respecter quelqu’un” ? Selon le Larousse, il s’agit de le traiter “avec déférence, avoir de la considération pour ses opinions” et ne pas lui porter atteinte de quelque manière que ce soit. Vous devez donc faire preuve de respect envers les autres, mais il est impératif que vous soyez la première personne concernée par ce comportement bienveillant car il impacte directement votre estime personnelle. Si vous ne vous respectez pas, cela se retranscrit sur votre attitude et sur l’image que vous renvoyez aux autres.

Alors comment faire ? Essayez de ne jamais agir à l’encontre de vos valeurs. Vous devez apprendre à refuser, oser dire non, exprimer vos pensées et vos besoins. Faites des choix parce qu’ils sont pleinement en accord avec votre vision de la vie, pas pour faire plaisir à vos interlocuteurs. Vous respecter vous-même, c’est en quelque sorte reprendre le contrôle de votre vie, donner la priorité à ce qui vous anime et non à ce que les autres attendent de vous.

Améliorer le respect que l’on se donne nécessite également de prendre soin de soi mentalement et physiquement. Accordez-vous de l’importance, vous avez de la valeur et il est important d’en avoir conscience pour être bien avec vous-même. Soyez indulgente et ne vous rabaissez pas sans cesse. Prenez du temps pour vous, bichonnez votre corps et nourrissez votre esprit. Faites de l’activité physique et adoptez une alimentation saine.

A découvrir également : Le petit déjeuner, l'allié de votre journée ! 

 

S'accepter tel que l'on est et valoriser nos atouts

“Je suis trop comme-ci”, “pas assez comme ça”... Ces réflexions nourrissent la frustration, le stress, l’anxiété ou même l’angoisse. Mais pourquoi s’auto saboter de la sorte ? Pourquoi s’épuiser à essayer de plaire aux autres ? Tâchons au contraire d’être attentif à notre propre ressenti car la personne la mieux placée pour en juger finalement c’est bien nous. Cette attitude favorise la tolérance envers soi-même. C’est un premier pas sur le chemin de l’acceptation de soi.

Vous avez des défauts ? Qu’ils soient physiques ou intellectuels, tout le monde en a. L’accepter, ce n’est pas se résigner. Au contraire, avoir conscience de ses défauts et les tolérer ou décider d'agir, c'est les utiliser pour se tirer vers le haut. L'acceptation des autres commence toujours par une acceptation de soi. 

Faisons un petit exercice. Prenez une feuille, un crayon et notez noir sur blanc ce que vous considérez comme étant un ou plusieurs atouts chez vous. Prenez votre temps. Au besoin laissez votre bout de papier un moment puis revenez dessus un peu plus tard, et ce, jusqu’à ce que vous pensiez avoir fait le tour de la question. Reprenez ensuite chacun de vos atouts et réfléchissez à la manière dont vous pourriez les exploiter à fond. Vous vous concentrerez ainsi sur du positif et vous apprendrez petit à petit à vous détacher de vos défauts.

 

Se défaire des croyances limitantes et croire en soi

Les croyances limitantes sont des idées négatives fortement ancrées. Elles ne sont pas forcément avérées mais on s’en est tellement persuadé qu’on les généralise et elles bloquent notre épanouissement personnel. “Je suis trop vieille pour reprendre les études”, “je n’y arriverai jamais”, “je rate tout ce que j’entreprends”, “le bonheur c’est pour les autres” ou encore “je ne suis pas créative”, toutes ces pensées limitantes, fruits de nos expériences passées, créent un blocage mental qui nous empêche d’exprimer notre potentiel et de croire en nous-mêmes.

Comment faire pour se détacher des croyances limitantes ? Essayez dans un premier temps d’en reconnaître une lorsqu’elle pointe le bout de son nez. Cela paraît peut-être évident dit comme ça. Cependant, quand on a passé un long moment de sa vie à calibrer notre esprit avec des pensées négatives envers soi-même de manière inconsciente, il faut plus d’un tour de magie pour faire taire notre petite voix intérieure qui nous bride. Cette petite voix qui prend plaisir à se lancer dans un long monologue, qui nous fait ruminer et croire encore plus fort à ces inepties. C’est en général à ce moment-là que vous pouvez agir. Stoppez-la net et répétez des affirmations positives en boucle de manière à la transformer en votre nouvelle vérité. Au lieu de vous dire sans cesse que vous n’êtes pas capable de faire telle ou telle chose, rebondissez en affirmant “je suis capable d’atteindre cet objectif et je ferai tout pour y arriver”. En bref, renversez la tendance et commencez à croire en vous.

Vous avez maintenant les clés en main pour entamer le grand chantier de votre existence. Libérez votre esprit des barrages mentaux qui vous empêchent d’être épanouie et reconditionnez-le positivement en suivant ces 3 principes afin de trouver votre liberté intérieure et d’être bien avec vous-même.

Partager