planet_score

Tout savoir sur le Planet-score : un nouvel affichage environnemental des produits alimentaires

Lifestyle / 22.03.2022
BUDDY Created with Sketch.

Vous aviez pris l’habitude d’inspecter le Nutri-score pour connaître la valeur nutritionnelle de vos produits alimentaires au supermarché ? Vous aurez bientôt la possibilité d’en savoir plus sur l’impact environnemental de leur fabrication grâce au Planet-score.

Définition, critères, applications, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau barème de notation développé par l’Institut de l’Agriculture et de l’Alimentation Biologiques (ITAB).

 

Le Planet-score qu’est-ce que c’est ? 

​L’affichage environnemental qui permettrait d’informer sur l’empreinte écologique des produits alimentaires est un des objectifs de la future loi climat. ​À ce titre, et dans le cadre de l’appel à projets lancé fin 2021 par le Ministère de l’Écologie et l’Agence de la Transition Écologique (Ademe) pour mettre au point cet affichage, l’Institut de l’Agriculture et de l’Alimentation Biologiques (ITAB) a proposé l’apposition d’un « Planet-score » sur les emballages.

L’institut est soutenu par plus d’une quinzaine d’ONG environnementales et associations ​de consommateur​s avec les acteurs de la bio, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) et notre syndicat le Synabio. Remportant visiblement tous les suffrages auprès des consommateurs sur la pertinence des futures informations dévoilées sur l’emballage, le Planet-score a été choisi pour réaliser une expérimentation grandeur réelle auprès de 27 fabricants et 8 enseignes. 

 

Définition et ambitions du Planet-score 

Le Planet-score est un outil d’évaluation d’impacts des produits sur la santé, la biodiversité, le climat et le bien-être animal. Il s’inscrit dans une démarche d’écoconception qui permet d’obtenir des informations complémentaires à l’analyse du cycle de vie (ACV) d’un produit alimentaire. Ses objectifs ?  

  • Créer de la pédagogie simple et immédiate auprès des consommateurs.  
  • Leur faire prendre conscience de l’empreinte des produits sur l’environnement, leur santé et le bien-être animal grâce à une étiquette.  
  • Donner confiance et rassurer sur leurs attentes en matière d’impact environnemental. 
  • Connaître l’engagement des marques, mais aussi leur crédibilité face à des enjeux environnementaux au cœur de leurs attentes (notamment sur l’utilisation de pesticides et le bien-être animal). 
  • Éviter le greenwashing (utiliser l’argument écologique à des fins purement marketing). 

 

Le Planet-score est un outil sérieux qui se base sur des chiffres concrets. Pour voir une ou plusieurs de leurs références scorées, les entreprises doivent fournir suffisamment de données sur leurs systèmes de production actuels. 

 

Focus sur le système de production agricole 

Selon l’Ademe, c’est le système de production agricole (animale et végétale) qui est majoritairement pris en compte dans l’évaluation du Planet-score. Les transports, l’emballage, la transformation ou encore la chaîne du froid sont donc considérés dans une moindre mesure avec ce barème. Pourquoi ? Car tout ce qui se passe en amont agricole représente en moyenne « 85 % des impacts environnementaux des produits alimentaires prêts à consommer* ». 

 

L’objectif est donc de tendre vers une évolution des systèmes de production en faveur de la transition écologique. Tout comme pour le nutri-score qui pousse aujourd’hui les industriels à repenser leur mode de fabrication pour tendre vers des produits A, B voire C, et non D ou E. 

 

Quels sont les critères d’évaluations qui composent le Planet-score ? 

Le Planet-score a été pensé comme suit : 

1- Un score global avec une notation allant de A à E. 

2- Trois sous-indicateurs, chacun noté de A à E : 

  • Une note sur l’utilisation et la toxicité de pesticides pour les écosystèmes et les hommes ; 
  • Une note sur la préservation de la biodiversité et l’impact des pratiques agricoles ; 
  • Une note sur l’impact climatique avec notamment le stockage carbone dans les sols et l’émission de gaz à effet de serre. 

3- Un indicateur sur le bien-être animal (code couleur rouge, orange ou vert selon le mode d’élevage). 

 

Ce barème clair permettrait de mieux guider les consommateurs dans leurs achats selon une enquête menée par l’UFC-Que Choisir**. Notamment pour comparer des produits de même catégorie entre eux. Par exemple, deux boîtes d’œufs, la première bio et l’autre non, peuvent aujourd’hui afficher le même score nutritionnel A. Pourtant, les œufs qui se trouvent dans la première boîte ont été pondus par des poules élevées en plein air alors que les autres sont issus de pondeuses élevées en cage.  

 

Le Planet-score vise à souligner l’engagement de l’entreprise certifiée bio qui obtiendra certainement dans cet exemple une meilleure note que l’entreprise conventionnelle. Il en va de même pour d’autres produits alimentaires tels que les compotes, les pâtes, le fromage ou encore la salade verte. 

 

Le Pain Des Fleurs soutient le Planet-score 

Plus de 1 000 références de marques engagées ont déjà été scorées pour être commercialisées sur certains sites e-commerce tels que Biocoop, La Vie Claire, Naturéo ou encore Greenweez. Qu’en est-il du Pain Des Fleurs ? 

 

Au quotidien et depuis plus de 20 ans, nous mettons toute notre énergie à créer des produits qui sont à la fois nutritionnellement bons et respectueux de l’environnement. Certifiées Agriculture Biologique, Vegan et fabriquées en France, nos produits sont le reflet de notre ambition première : « extraire le meilleur de la nature et proposer les bases d’une alimentation plus saine ».

C’est donc en toute logique que notre marque Le Pain Des Fleurs s’est engagée pour soutenir le Planet-score.  

 

À ce jour, nous avons fait la démarche de « scoring » sur 2 de nos références produits qui sont :  

Et nous comptons bien continuer à vous informer sur la qualité de nos produits et leur impact réel sur l’environnement avec de futures références. 

 

Vous en savez maintenant plus sur le Planet-score et son application. Vous avez également compris comment un tel outil peut d’une part aider les acteurs de l’agroalimentaire à s’engager dans des pratiques environnementales plus saines pour l’homme et la planète, et à favoriser d’autre part ceux qui se mobilisent déjà au quotidien pour minimiser l’impact de leur système de production sur l’environnement. Pour plus d’information sur le Planet-score,rendez-vous sur le site de l’ITAB.  

Partager Facebook Twitter