toasts_veggie_noel

Nos idées de toasts festifs veggie, bio et délicieux !

Nutrition / 11.12.2020
BUDDY Created with Sketch.

Bientôt les fêtes et quel bonheur de présenter au moment du cocktail des toasts variés et colorés. Reste que pour être festif, il est possible de proposer des tartinables délicieuses et respectueuses du monde animal et de l’environnement. Ensuite tout est question d’assaisonnement et de présentation. Conseils pour concilier bien-être et gourmandise.

Sortir des classiques 

Pour les fêtes, sortez des sentiers battus ! Certes il existe de très bonnes tartinables pour les soirées apéros entre amis. N’hésitez pas cependant à revoir vos classiques pour les rendre plus attractives.  Chacune a ses qualités : 

  • L’houmous apporte des protéines, mais avec du citron confit et du sésame, c’est autre chose en bouche ! 
  • La tapenade, très bien pourvue en acide oléique (des matières grasses bonnes pour le cœur), se marie délicieusement avec la tomate confite et des amandes fraiches bourrées d’oligo-éléments. 
  • Toutes les terrines de légumes comme les courgettes, les poivrons, les aubergines et autres artichauts, s’accompagnent merveilleusement de légumes frais coupés en dés, de pickles et d’épices : curcuma, curry, piments… 
  • De notre côté on adore les noix avec les terrines à toaster à base de champignons.

 

Un coup de loupe sur les étiquettes 

Bien sûr, vous achetez sans gluten, et les végétaliens sans fromage. Mais avant de choisir un produit, il est toujours intéressant de regarder de plus près les étiquettes.

Savez -vous que les terrines aux légumes peuvent contenir beaucoup de matières grasses et que les pâtés végétaux sont souvent très salés ? Oui, oui ! Certaines (toutes catégories confondues) peuvent avoisiner 400 kal pour 100g (*), que le taux de lipides dépasse parfois les 30g (*) soit l’équivalent de 3 cuillères à soupe d’huile. Il s’agit parfois même de graisses saturées mauvaises pour le système cardio-vasculaire. 

En revanche, il  est tout à fait normal que les tartinables contiennent des glucides, des protéines, des lipides et un peu de sel ! Tout est question de quantité et d’équilibre avec le reste du repas.

Un exemple : Nous avons choisi au hasard une tapenade d’olives vertes (moins énergétiques que les noires) de qualité. Il s’agit de bonnes olives grecques et du sel. Le produit est sain et la composition simple ! L’addition est légère pour ce produit : 200 kcalories (*). Elle contient 17 g de lipides pour 100g dont un faible taux d’AGS (acides gras saturés) et aucun texturant n’est ajouté.
En revanche, on comptabilise 4g de sel (*). C’est beaucoup, quand on sait que les recommandations de l’OMS sont de 5 g par jour. La plupart des tartinables frôlent le fameux 1g de sel (*). La solution est donc d’en manger peu, ou de limiter l’apport en sel dans les autres plats. De toute façon l’idée n’est pas de vider le pot ! 

 

Choisir un foie gras vegan : la bonne idée !

Pour recevoir vos amis au sens large, peut être pouvez-vous opter pour un faux gras ou foie gras vegan. Il existe toutes sortes de produits dont certains sont particulièrement savoureux. Réalisés à base de farine de riz ou de châtaigne, de noix de cajou, d’huile de noix de coco, parfois de levure, de vin blanc ou de cognac et d’épices, ils ont tout à fait leur place sur une table de fête. Le goût est plus ou moins approchant d’un foie gras classique, mais l’essentiel est surtout de séduire votre palais, tout en respectant le monde animal.

Côté santé, on conseille de ne pas dépasser une tranche de foie gras traditionnel de 50g lors d’un repas, on peut miser sur la même quantité pour un foie gras végétal, à cause de son taux de graisses et de sel.  
Un conseil : Pour profiter pleinement des saveurs de ce pâté, mieux vaut le démouler au frais quelques heures avant et de le garder au frais jusqu’au service.

 

Préparer soi-même son foie gras végétal tartinable

Vous pouvez aussi le faire vous-même avec une des nombreuses recettes existantes. Avant tout : faites des essais !
Le principe de base reste le même : du beurre de cacao pour les plus fortunés, à défaut de l’huile de coco désodorisée, pour le côté fondant, des champignons de Paris ou des shitakés, et une purée pour texturer (châtaignes, pommes de terre…), des noix de cajou pour le côté fondant, du curcuma pour la couleur. Vous ajoutez ensuite, des épices en fonction de votre goût (poivre piment d’Espelette, grains de genièvre, cannelle…), un verre d’alcool (Cognac, eau de vie, vin blanc…), sans oublier la fleur de sel et les baies pour la décoration et le gout.
A préparer au moins 24 h à l’avance  afin qu’il s’imprègne bien  de tous tous les arômes. 

 

Choisir le bon toast

Plus que jamais le choix du toast sans gluten et bio est essentiel pour donner du relief à vos tartinables 

  • Optez sans hésitez pour lesTartines craquantes bio au cacao afin de valoriser les foies gras végétaux. A base de farine de riz, ces tartines légèrement sucrées, contiennent plus de 6 % de cacao (5g pour 100g) et apporte cette touche de douceur qui fait ressortir le gout suave du champignon.
  • Valorisez vos terrines de légumes colorés. Avec les Tartines bio craquantes au riz noirTrès peu grasses, elles apportent des protéines. Design, elles sauront donner une touche chic et tendance.  Par ailleurs elles sont riches en magnésium, et sont sources de fibres (5,6g pour 100g). 
  • Pour créer un équilibre sucré-salé à vos pâtés végétaux, vous pouvez aussi opter pour les Tartines bio craquantes à la figue. Elles sont sources de fibres (5,8 g pour 100g). Gourmandes, elles un tout petit peu plus énergétiques que d’autres mais sont très peu salées.

Toutes sont notées en Nutri-Score A.
Tous les toasts sont à servir avec un mesclun de salade pour apporter une touche de fraicheur et de légèreté. 

 

* Pour 100g d’aliment 
Source : Table Ciqual 2018. 

Partager Facebook Twitter